2019, pire ou meilleure année ?

J’avais à cœur depuis quelque temps de faire cet article/témoignage de mon année 2019 mais je me suis toujours dit que je devrais l’écrire à la veille de 2020 et Dieu seul savait pourquoi. 

Si j’avais écrit cet article il y a quelques semaines j’aurais sûrement mis en conclusion que l’année 2019 a été plutôt pire que meilleure. Et pour le savoir, le seul indice que ceux qui me suivent sur mes réseaux auraient pu avoir ce sont mes multiples absences surtout durant les 6 premiers mois (à ce propos: autant j’aime énormément les réseaux sociaux, autant je ne me forcerai jamais à poster si mon mood ne suit pas) et c’était tout à fait ça, pour la moitié de mon année. 

2019, de mes 24 ans d’existence je n’ai jamais été aussi éprouvée tant émotionnellement que psychologiquement. Entre les différentes circonstances de la vie et les choix décisifs que j’ai eu à faire, je peux vous dire que j’ai littéralement touché le fond, et jusqu’à ce mois de décembre, ça a été l’ascenseur émotionnel. 

Mais vous savez, le plus drôle c’est que c’est en étant au « fond du bac » que j’ai achevé une année d’accomplissements. C’était le titre que j’avais donné à l’année 2019, à son commencement, et je peux vous dire que je l’ai pleinement vécu: autant à travers des réalisations visibles (comme ce blog) que des réalisations personnelles. Et quand j’analyse tous ces accomplissements, je ne sais même pas comment j’ai pu les réaliser dans l’état global dans lequel j’étais toute cette année. 

Mais voyez-vous, jusqu’à il y a quelques jours, j’avais décidé de considérer cette année pire que meilleure, simplement parce que je me disais « Ok Seigneur, j’ai réalisé ceci et  cela, il y a ça et ça qui s’est passé cette année MAIS j’ai trop déprimé, j’étais trop triste alors non ça n’a pas été une bonne année » et c’était dans cet état d’esprit que j’allais écrire cet article. 

Mais ça c’était jusqu’à hier, dernier dimanche de l’année. Et alors que j’étais à l’église, le titre du message de mon Pasteur était « THANK YOU SO MUCH ». Et s’il y a bien une chose qui m’a percuté c’est l’importance de développer un esprit de gratitude peu importe les circonstances de la vie et au lieu de se focaliser sur ce qui ne va pas ou sur ce que Dieu n’a pas fait, se focaliser sur ce qu’il a fait, car il y a toujours une raison pour laquelle être reconnaissant.

Et pendant qu’il prêchait mon cœur bouillonnait à l’intérieur de moi et je me suis rendue compte que j’avais un peu été ingrate parce que je n’ai pas un mais énormément de sujets de reconnaissance en cette année 2019, et j’ai alors changé ma manière de voir cette année, et au lieu de me dire « Ok Seigneur, j’ai réalisé ceci cela, il y a ça et ça qui s’est bien passé cette année MAIS j’ai trop déprimé, j’étais trop triste alors non ça n’a pas été une bonne année » je me suis dit « Ok Seigneur, j’ai été trop déprimé et trop triste cette année MAIS malgré cela, tu m’as permis de réaliser et de vivre ceci et cela, tu m’as offert tant de choses alors merci ça a quand même été une bonne année. » 

« There is always something to be grateful for »

Et j’aimerais tellement vous encourager à faire la même chose, surtout les personnes qui estiment avoir passé une mauvaise année, prenez-le temps de penser à tout ce que cette année vous a offert, et soyez focus et reconnaissants pour cela. 

D’ailleurs, soyons même reconnaissants pour ce qui ne s’est pas bien passé. Dieu seul sait pourquoi il permet que nous passions par certaines situations. Et si pour certaines d’entre elles nous pouvons déjà comprendre le pourquoi, choisissons de faire confiance à Dieu tout au long du trajet, même pour les situations traversées que nous ne comprenons pas encore, et faisons le choix de croire que de grands témoignages en sortiront.

Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2020, et peu importe comment vous avez vécu l’année écoulée, que 2020 soit meilleure !

Beaucoup d’amour, 

The Christianista

Leave a Comment